Veuillez Patienter... Veuillez patienter...

Le Siècle des Ombres - Le Diable

Laurent
de Laurent
Lun 08 Déc 2014, 02:20
Citer Multi citations 
Tome 6 · Le Diable
Parution : février 2015

La Légende des Stryges touche à sa fin.

Dernier épisode de la série qui révèle un pan du passé de Sandor G. Weltman, libre-penseur du siècle des Lumières.

Porteur d’un message de vérité, Sandor G. Weltman souhaitait mettre fin à l’ignorance du peuple. Mais en révélant ses pouvoirs occultes, il a surtout provoqué son arrestation.
De son côté, Cylinia, libérée du pacte qui l’a liée au pape, se rapproche dangereusement du Cornu. Les camps s’arment et se préparent pour un ultime affrontement qui s’annonce terrible…


Dernier tome du Siècle des ombres, bientôt la fin du Chant des Stryges : l’univers fantastique créé par Corbeyran et Guérineau est proche de sa conclusion. Mais les révélations sur ces étranges créatures et leur influence mondiale ne sont peut-être pas finies…
Laurent
de Laurent
Mar 03 Fév 2015, 21:27
Citer Multi citations 
Voici quelques planches du prochain siècle des ombres en avant première

http://ombres.stryges.com/images/planches/t6p01_thumb.jpg http://ombres.stryges.com/images/planches/t6p02_thumb.jpg http://ombres.stryges.com/images/planches/t6p03_thumb.jpg http://ombres.stryges.com/images/planches/t6p04_thumb.jpg

Toutes les infos sur http://ombres.stryges.com
Vorpalin
de Vorpalin
Lun 19 Sept 2016, 22:43
Citer Multi citations 
Lu seulement aujourd'hui ce dernier tome, après une relecture des cinq précédents.
Le tome 5 m'avait laissé une si mauvaise impression à l'époque que je n'avais même pas pris la peine de lire le dernier.

Verdict ? Un tome de conclusion... correct, sans plus. Pas de grandes surprises.
Les derniers planches, avec un Sandor Weltman qui abandonne son humanisme idéaliste pour devenir celui que nous verrons dans Le Chant des Stryges, font leur petit effet. Sinon, ça reste dans la moyenne : les trois premiers tomes m'avaient davantage intéressé que les trois suivants, c'est clair.
Je trouve, en outre, que faire apparaître le fantôme de Lubeck dans la cellule de Weltman est encore une de ces scènes faciles et qui ne collent pas, pour moi, avec le reste, dont Corbeyran n'est jamais avare. En effet, Weltman est un homme qui défend la raison, le matérialisme et l'idée que la mort est bien la fin de tout.
Hors, la présence d'un fantôme remet en cause cette idée et Weltman n'est même pas troublé.
Bah ! Une invraisemblance de plus ou de moins... j'ai appris à faire avec.

Page 1 / 1